La chute du mur de Berlin (1989)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La chute du mur de Berlin (1989)

Message par Admin le Lun 26 Jan 2009 - 6:46

En 1989, la division politique de la planète, établie à la fin de la Deuxième Guerre Mondiale, s'effondre. A partir de l'été 1989, des événements majeurs se sont succédés
- Mai : Des manifestations ont lieu en Allemagne de l'Est (RDA) pour protester contre la fraude électorale
.Août : Le gouvernement hongrois ouvre sa frontière avec l'Autriche. Des dizaines de milliers de travailleurs de toute l'Europe de l'Est passent en Occident.
- Octobre : Alors que la RDA s'apprête à "fêter" le quarantième anniversaire du régime stalinien, des manifestations de masse, fortes de centaines de milliers de participants, secouent le pays. Lâché par les soviétiques, le dirigeant de la RDA, Honecker, démissionne.
- Le 9 novembre 1989 s'ouvre le "Mur de la honte" , symbole de la division de l'Europe...
Un communiqué officiel annonçait qu'on pouvait passer "par tous les postes frontaliers entre la RDA et la RFA ou Berlin-Ouest". Des milliers de citoyens est-allemands se ruent alors de "l'autre côté" pour la première fois de leur vie.

Novembre 1989 : chute du Mur de Berlin

Quelques heures après l'annonce de l'ouverture du Mur, plus de 100.000 ressortissants de la RDA passent alors à l'Ouest à pied ou en Trabant, ces fameux véhicules munies de pétaradants moteurs deux temps. Ils traversent les "checks points", les points de contrôle, voire escaladent le mur, aux nez et à la barbe des Volskpolizisten (Vopos, policiers de la RDA) pourtant ordinairement redoutés, mais là complètement dépassés.
Ils sont accueillis par une foule en délire, qui leur tend la main et des verres de champagne. Toute la nuit, et les jours qui suivent, c'est la fête. Une fête gigantesque et spontanée. Certains armés de pioche s'attaquent au Mur honni et en font tomber des pans entiers sous les hourras des spectateurs.
Les télés du monde entier accourent à Berlin pour filmer ces scènes d'allégresse d'un peuple qui retrouve sa liberté et, bientôt, son unité. Rostropovitch vient jouer Bach avec son violoncelle au pied de l'édifice. Il devient du dernier chic d'aller se faire prendre en photo près du Mur et d'en ramener des morceaux aux copains. Histoire de montrer qu'on a vécu l'histoire en direct...
En trois jours, deux millions d'Allemands de l'Est seraient passés à l'Ouest, où chacun reçoit 50 DM ( environ 25 €) de "Begrüssungsgeld", "argent de bienvenue" offert par les autorités ouest- allemandes.

En décidant d'ouvrir le Mur, les dirigeants est-allemands espéraient sauver les meubles et le régime.
Mais les manifestations se poursuivent. Aux cris de "Wir sind ein Volk", "Nous sommes un seul peuple", un appel à la réunification des deux parties du pays est lancé.
Moins d'un an plus tard, le 3 octobre 1990, celle-ci devient réalité.

Après la chute et la démolition du Mur honni, une partie de l'édifice a été vendue aux enchères par segments à Monaco en juin 1990 pour un total légèrement supérieur à 3,5 MF (550.000 euros).
En septembre 2004, trois autres pans (mesurant chacun 3,5 m de haut et 1 m de large) ont été vendus à Berlin, toujours aux enchères, pour une somme totale de 18.500 euros.

_________________
"Qui donne ne doit jamais s'en souvenir. Qui reçoit ne doit jamais oublier."

DEVENIR FAN SUR FACEBOOK.

Admin
Admin

Nombre de messages : 358
Réputation : 34
Date d'inscription : 14/01/2009

http://wikischool.forumetudiant.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum