Chapitre 11 [Fr]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 11 [Fr]

Message par Admin le Lun 15 Juin 2009 - 8:47

En rentrant chez elle, Sabine se sent un peu mieux et plus optimiste. De plus, son père part quelques jours marcher avec un ami, elle est ainsi toute contente d’être seule dans l’appartement.

Elle se prépare à manger et pense soudain qu’elle n’a pas été relevé le courrier aujourd’hui. Elle va à la boîte aux lettres et y trouve qu’une seule lettre officielle. Elle est sure que c’est son visa pour aller rendre visite à sa mère à Hambourg. Elle l’ouvre et n’en croit pas ses yeux. Son visa lui a été refusé car son frère a quitté la DDR de manière illégale.

Elle est effondrée et se demande quand elle reverra sa mère et son frère. Elle est très nerveuse et ne supporte plus le silence qui l’entoure. Elle enclenche donc la télévision et tombe sur une émission qui explique qu’une centaine de citoyens est-allemands se sont rendus à l’ambassade de l’Allemagne de l’ouest et ont obtenu l’autorisation de se rendre à Vienne. Elle apprend qu’un nombre toujours plus élevé de citoyens de l’Allemagne de l’est parviennent à s’enfuir d’Hongrie en Autriche par la frontière naturelle dite frontière verte.

Un jeune reporter explique que beaucoup de citoyens de la DDR ont utilisé le visa qu’ils avaient pour aller en Hongrie et qu’une fois sur place, ils ont fui, ne prenant avec eux que le strict minimum de survie, par chance les nuits étaient encore chaudes.

Ensuite, on aperçoit des citoyens de la DDR qui sont dans une petite pièce de l’ambassade à Budapest. Les conditions d’hygiène sont catastrophiques. Les hommes semblent tristes et déprimés. Beaucoup dorment dans leur voiture devant l’ambassade, tous espérant obtenir un visa pour partir de l’autre côté.

Les autorités hongroises ont promis qu’aucun réfugié ne serait renvoyé en DDR.

Sabine trouve qu’ils ont l’air bien jeune ces réfugiés. Toute la soirée, elle suit les infos qui ne parlent que de la vague grandissante des fuyards. Tous ont les mêmes envies de liberté, de voyager où bon leur semble. Ils disent fuir pour leurs enfants et que de toute manière n’importe où à l’ouest est mieux que de rester à l’est.

Ensuite des jeunes pris en charge par la Croix Rouge sont interviewés. Sabine trouve qu’ils ont plus l’air de touristes avec leur sac à dos que de fuyards.

A une jeune fille, on demande si ses parents savent qu’elle fuit son pays. Cette dernière répond que non, naturellement, ajoutant que rien ne pourrait la faire changer d’avis et revenir sur sa décision.

Elle rit à la caméra et fait le signe du V victoire. Sabine prend ça pour elle, comme si par ce geste elle l’invitait à la rejoindre en lui disant « Viens, c’est ta dernière chance, saisis-la ».

Sabine se sent comme électrocutée du haut de sa chaise.

« Je dois tout de suite me renseigner sur l’obtention de mon visa hongrois. Il devrait être là depuis longtemps ». Désormais, elle sait qu’elle veut partir, c’est peut-être sa dernière chance.

Elle fait une liste avec tout ce qu’elle doit encore régler avant son départ. Elle doit dans un premier temps retirer de l’argent sur son compte épargne. Elle cherche ensuite son sac à dos, qu’elle retrouve au grenier puis elle achète un film car elle veut photographier ses papiers d’identité et laisser le film dans l’appareil. En cas de contrôle, cela suscitera des soupçons et sèmera le doute.

Elle a tout en tête. Elle sait que le meilleur ami de Thomas doit se rendre en Hongrie prochainement et elle entend profiter de lui pour s’y rendre en sa compagnie.

_________________
"Qui donne ne doit jamais s'en souvenir. Qui reçoit ne doit jamais oublier."

DEVENIR FAN SUR FACEBOOK.

Admin
Admin

Nombre de messages : 358
Réputation : 34
Date d'inscription : 14/01/2009

http://wikischool.forumetudiant.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum